retour arrière

nos collections numérisées

livres anciens

Témoins des belles heures de l’édition lyonnaise, livres acquis au fil des siècles par achat ou don et soigneusement conservés, ouvrages de la riche Collection jésuite des Fontaines : cette collection encyclopédique reflète la diversité de la production imprimée internationale, de l’incunable au livre imprimé jusqu’en 1920.

découvrir les livres anciens

provenance des livres anciens

Manuscrits ou imprimés, de nombreux livres anciens portent la marque des personnes ou institutions à qui ils ont appartenu : reliure armoriée, ex-libris, notes de lecture, etc. Ces marques diverses permettent d’établir l'itinéraire géographique et intellectuel des livres en identifiant leurs anciens possesseurs et lecteurs.

découvrir les provenances des livres anciens

manuscrits mérovingiens et carolingiens

La Bibliothèque municipale de Lyon propose dans leur intégralité 55 manuscrits mérovingiens et carolingiens qui constituent une des parties les plus précieuses de son riche patrimoine écrit. Cet ensemble, dont les plus anciens manuscrits remontent à la fin du Ve siècle, présente aussi la caractéristique remarquable d’avoir déjà été rassemblé à Lyon par le diacre Florus, dès le IXe siècle, au sein de la bibliothèque épiscopale.

découvrir les manuscrits

enluminures

Miniatures chatoyantes, bordures exubérantes, encadrements soignés, initiales historiées, simples lettres de couleur : les Enluminures présentent la variété des décors qui illuminent 457 livres, manuscrits et imprimés, du Ve siècle au XVIe siècle, conservés à la bibliothèque municipale de Lyon.

découvrir les enluminures

estampes

Dans cette collection exceptionnellement riche et variée sont représentés les plus grands noms des diverses écoles de gravure nationales et régionales, du XVIe au début du XXe siècles : gravures sur bois de Hans Holbein, eaux-fortes de Jacques Callot et Rembrandt, gravures au burin de Claude Mellan et Robert Nanteuil... sans oublier l’école italienne qui inclut, entre autres, des œuvres de Raimondi, Della Bella, Canaletto et Piranesi.

découvrir les estampes

photographies

La Bibliothèque Municipale de Lyon possède une importante collection de photographies dont une grande partie provient du fonds de l’ancienne Fondation Nationale de la Photographie. Des milliers de tirages représentent les grands noms de la photographie humaniste française avec des auteurs comme : Edouard Boubat, Jean Dieuzaide, Robert Doisneau, René-Jacques, Willy Ronis... Des photographies de Félix Nadar, August Sander, Brassaï, William Klein, Pierre de Fenoyl ou Hervé Guibert illustrent d’autres démarches artistiques.

découvrir les photographies

affiches

La collection d’affiches comprend plus de 1300 pièces représentatives de la production des années 1890 à 1950. Les grands maîtres de l’affiche (Chéret, Toulouse-Lautrec, Cappiello…) y figurent en bonne place. Une grande partie de ce fonds provient originellement de la collection Legendre, comprenant 724 pièces données en 1908 à la Ville de Lyon. Un nombre important d’affiches illustrées et de placards de la Première Guerre mondiale viennent compléter ce riche ensemble.

découvrir les affiches

archives de Pierre Charnier - Fonds Fernand Rude

Né en 1795, décédé en 1857, Pierre Charnier était un tisseur lyonnais, un chef d’atelier en soierie, un canut. Il fut l’un des principaux « chefs ouvriers » de la cruciale période 1830-1848. Déposées par Fernand Rude, ses archives contiennent de précieux renseignements sur la vie de la Fabrique, le mutuellisme, mais aussi les journaux des canuts.

découvrir les archives

presse lyonnaise de 1790 à 1944

Dans la ville de l'imprimerie, les journaux et revues se sont multipliés, depuis le premier quotidien imprimé en 1784, Le Journal de Lyon. Un siècle plus tard, le lecteur pouvait lire chaque matin une bonne huitaine de titres. Les titres les plus emblématiques de la presse lyonnaise sont numérisés et progressivement offerts en ligne.

découvrir la presse lyonnaise

les revues savantes : la Revue du Lyonnais, la Revue de Lyon et la Revue lyonnaise

Le XIXe siècle a vu tout particulièrement se développer l’intérêt porté à la « petite patrie » et à la (re)découverte des aspects locaux sous différents angles : archéologiques, historiques, littéraires, économiques et scientifiques. Ce phénomène se marque par la création de sociétés savantes, mais aussi par une activité éditoriale forte sous forme de livres, brochures et revues.A Lyon, La revue emblématique au XIXe siècle est la Revue du Lyonnais , créée en 1835 et qui achève sa vie en 1924. Elle est ponctuellement relayée par la Revue de Lyon (1849-1850), la Revue lyonnaise (1881-1885) et la Revue d’histoire de Lyon (1902-1914).

découvrir les revues lyonnaises

photographes en Rhône-Alpes

La Bibliothèque municipale de Lyon a entrepris la mise en ligne de ses collections photographiques régionales. Celles-ci sont les traces très parcellaires de l’histoire et de l’actualité d’une région dont on pourrait dire qu’elle existe depuis le Traité de Turin du 24 mars 1860, qui réunit la Savoie à la France.

découvrir les photographes en Rhône-Alpes

Célestins, Théâtre de Lyon

La Bibliothèque municipale de Lyon et les Célestins, Théâtre de Lyon célèbre les 10 ans de la rénovation du Théâtre des Célestins par un partenariat numérique donnant accès sur Numelyo à tout un corpus de photographies et d'affiches illustrant l’histoire du théâtre, les étapes de sa rénovation mais aussi le prestige de ses créations théâtrales. Cette démarche collaborative, une première pour Numelyo, rend désormais possible la consultation sur une même interface de documents complémentaires dispersés entre les deux institutions de la Ville de Lyon.

découvrir les collections des Célestins, Théâtre de Lyon