["La Porte du soleil" d'Ivan Avoscan]

["La Porte du soleil" d'Ivan Avoscan]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP00202 004
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
description"La Porte du soleil". Ivan Avoscan, sculpteur ; 1989. Sculpture en granit rose d'Espagne (carrière de Pozzino) et granit gris bleu du Compeix (Creuse), symbolisant l'accès à la Provence. Adresse : Autouroute A7, accès par l'aire de Savasse, entre Montélimar-nord et Montélimar-sud.
historique"Cette sculpture est une sculpture à vivre : les automobilistes qui se ruent vers le sud et vers le soleil font le même cheminement. C'est un soleil, au loin, derrière une porte de granit". La Société des autoroutes du sud de la France a décidé de fêter, à sa manière, l'arrivée du solstice d'été. En installant, sur une aire d'autoroute, à Montélimar, un monument à sa gloire. Plus de deux cents tonnes de granit pour célébrer le soleil. Pour réaliser cette oeuvre gigantesque, les responsables de la société d'autoroute ont fait appel au sculpteur bourguignon Ivan Avoscan. Un "spécialiste" des soleils puisque la station de métro Bellecour lui doit déjà une réalisation dénommé justement "Soleil". Même s'il avoue ne pas aimer le nom de sa nouvelle sculpture, la "Porte du soleil" : "C'est un nom trop répandu, il y en a partout en Espagne des "Puerto del sol". J'aurais préféré quelque chose de plus poétique, comme "Chemin de lumière, par exemple". A Montélimar, sur l'aire autoroutière de Savasse, sa nouvelle oeuvre fait plus de trente-cinq mètres de long. Elle est ornée d'une citation du poète Frédéric Mistral : "Salut, empire du soleil que borde comme un ourlet d'argent, le Rhône éblouissant". "Ce qui m'a intéressé, c'est la contrainte, la démarche poétique. Créer une porte ouverte vers la lumière". Pour réaliser ce gigantesque monument, Avoscan a rait appel à une entreprise de Haute-Loire, la société Rabeyrin, spécialisée initialement dans les monuments funéraires mais qui, depuis plusieurs années, tente de tailler sa voie dans les oeuvres de granit. Source : "Un soleil de granit" / C.C. in Lyon Figaro, 21 juin 1989, p.44.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 25 négatifs.
note bibliographiqueLe Progrès de Lyon, 11 octobre 1989. - Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_du_soleil_(sculpture) (consulté le 04-03-2014). - Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Avoscan (consulté le 04-03-2014).

Retour