[Maison de la Danse de Lyon : "Spirituals warriors", cinq...

[Maison de la Danse de Lyon : "Spirituals warriors", cinq solos chorégraphiés par Carolyn Carlson]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionAdresse de prise de vue : Maison de la danse, 8 avenue Jean-Mermoz, Lyon 8e.
historiqueEn présentant quatre solos créés pour des interprètes choisis, Carolyn Carlson donne à voir un de ses talents, celui de cerner quelque chose qui relève de la quintessence de l'être sans toutefois lui ôter de son mystère. C'est une soirée de passation de flux à des interprètes d'une autre génération qu'elle, à leurs corps et leurs êtres singuliers. Une histoire de muse et de mouvements à l'esthétique soignée et lumineuse. La californienne cadre les solistes dans une histoire de combat spirituel contre leurs propres démons. Il est seulement dommage qu'elle ne renonce pas à s'entourer d'objets trop lourdement symboliques, des blocs de glace aux chaînes et bois, aux sables et à l'eau. La danse étant, le plus souvent, suffisamment évocatrice. Source : "Solistes à coeur" / Agnès Benoist in Lyon Figaro, 12 octobre 2001, p.28.

Retour