[L'Eglise Saint-Pothin]

[L'Eglise Saint-Pothin]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0546 SA 04-05
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 16 x 22 cm
historiqueSaint-Pothin (place, 6e) : Attribué le 15 mai 1842 (dél. C.M.). Actuellement : place Edgar-Quinet, 1901. Source : Rues de Lyon à travers les siècles / Maurice Vanario, 2002.
historiqueL'église Saint-Pothin est située à Lyon, rive gauche du Rhône, dans l'actuel 6e arrondissement (quartier des Brotteaux). Ce quartier, qui faisait partie de la commune de la Guillotière, s'est progressivement urbanisé à partir de la fin du XVIIIe siècle, en suivant le plan de Jean-Antoine Morand (1727-1794), architecte à Lyon. En raison de la croissance de la population, une nouvelle paroisse y a été créée, sous le vocable de saint Pothin. En 1835, les Hôpitaux civils de Lyon cédèrent un terrain à titre gratuit à la commune de la Guillotière pour y construire une église. Le Conseil municipal lança un concours remporté par l'architecte-voyer de la Ville de la Guillotière, Christophe Crépet (1807-1856). Les travaux furent menés de 1841 à 1843 ; le budget, fixé au départ à 105.000 francs, mais insuffisant au regard de l'importance de l'église, dépassa finalement 300.000 francs. La construction fut somme toute menée avec économie, ce qui engendra rapidement des désordres architecturaux. Des campagnes de restauration eurent ainsi lieu dès la seconde moitié du XIXe siècle, sous la direction de l'architecte en chef de la Ville de Lyon Tony Desjardins (1867) et de l'architecte Claudius Porte (1874, 1876-77). L'église Saint-Pothin, de style néoclassique, est la réalisation majeure de Christophe Crépet. Source : Immeubles protégés au titre des monuments historiques en Rhône-Alpes en 2007 / DRAC Rhône-Alpes
note à l'exemplaireCliché Sylvestre, tirage de Guy Borgé.

Retour