Un bibliophile d’exception : Benoît Le Court (14..-1559) - Un bibliophile d’exception : Benoît Le Court (...) - numelyo - bibliothèque numérique de Lyon
aller au menu | aller au moteur de recherche | aller au contenu

Bibliothèque municipale de Lyon | Ville de Lyon

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Un bibliophile d’exception : Benoît Le Court (14..-1559)

    Retour au dossier : Quelques bibliothèques lyonnaises de la Renaissance

    Originaire de Saint-Symphorien-sur-Coise (alors Saint-Symphorien -le-Château) près de Lyon, le juriste Benoît Le Court a formé l’une des bibliothèques les plus remarquables de la première moitié du seizième siècle lyonnais. Docteur en droit et curé de Coise, il a été chevalier de l'Eglise de Lyon de 1540 à sa mort en novembre 1559. Il est l’auteur de plusieurs œuvres aux contenus divers, toutes publiées à Lyon, alors un important centre d’imprimerie.

    - Martial d’Auvergne. Aresta amorum, édité par Benoît Le Court. Lyon : Sébastien Gryphe, 1533.

    Un ouvrage, inattendu de la part d’un chevalier de l’Eglise de Lyon, qui révèle les goûts de son auteur pour la littérature courtoise et qui a connu le succès. Il a été ré-édité deux fois chez Sébastien Gryphe en 1538 et 1546.

    - Benoît Le Court. Enchiridion juris utriusque terminorum. Lyon : J. Frellon, 1547. Hortorum libri XXX, in quibus continetur arborum historia. Lyon : J. de Tournes, 1561.

    © bibliothèque municipale de Lyon

    Les livres de Benoît Le Court à la Bibliothèque municipale de Lyon.

    
Théâtre du monde : nouvel atlas (1644)
Lionnois, Forest, Beauiolois et Masconnois Théâtre du monde : nouvel atlas (1644)

    La bibliothèque qu’il a réunie dénote une curiosité et des centres d’intérêt originaux. Littérature classique, astronomie et ouvrages de divination voisinent avec les vies des papes, ou des éditions utilisées comme manifestes par la Réforme qui seront plus tard mises à l’index. Quelques ouvrages rares comme l’exemplaire unique de la lettre de Christophe Colomb (2ème édition, Bâle 1494) ou des pièces du théâtre espagnol dénotent la finesse de ses choix de collectionneur. D’autres reflètent les préoccupations humanistes du temps, comme l’étude de l’Antiquité et la recherche des antiquités lyonnaises. Dans ses propres œuvres, Benoît le Court cite d’ailleurs Bembo, Budé ou Valla dont les livres devaient faire partie de sa bibliothèque. Trente-deux ouvrages en vingt-quatre volumes lui ayant appartenu se trouvent actuellement dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon. De nombreux autres sont dispersés à travers le monde.

    
© bibliothèque municipale de Lyon
Portail du Château de Pluvy © bibliothèque municipale de Lyon

    Bibliophile averti, Benoît Le Court, avec l’aide de son frère Léonard, notaire à Saint-Symphorien, a assemblé et fait protéger les titres de sa riche collection par des reliures à la décoration sobre, à ses armes ("D'azur à trois molettes d'or") et a consciencieusement ajouté le prix d’achat du livre au contreplat supérieur de chaque volume. Ce prix est le plus souvent suivi du prix payé pour la reliure, une démarche originale qui fournit des indications précieuses aux historiens du livre. Conscient du coût de ses livres, Le Court a souvent fait assembler plusieurs ouvrages sous la même reliure, le prix payé pour le livre concernant alors l’ensemble des éditions contenues dans le recueil. Cette bibliothèque est généralement considérée comme l’ensemble le plus homogène à notre disposition pour étudier la reliure lyonnaise du seizième siècle. Beaucoup de ces reliures, ornées d’un encadrement simple ou double, présentent des cercles concentriques dans lequel apparaissent les armes de Le Court, argentées ou dorées. Ces reliures émaneraient de l’un des nombreux ateliers de reliure lyonnais, dit « Atelier au compas ».

    Les armes présentes sur les reliures de Benoît Le Court apparaissent toujours sur la grille du château de Pluvy, près de Saint-Symphorien-sur-Coise, simple gentilhommière au début du XVIe siècle lorsqu’elle appartenait à la famille Le Court.

    © bibliothèque municipale de Lyon

    Armes de Benoît Le Court sur ses reliures et sur la grille du château de Pluvy.

    L’ensemble des livres de Benoît le Court, ses œuvres ainsi que la bibliothèque qu’il a assemblée au cours de sa vie, permettent d’entrevoir les réseaux humanistes qu’il a fréquentés, les personnalités de passage à Lyon qu’il a dû rencontrer, les liens familiaux et d’amitié qu’il a pu tisser entre Saint-Symphorien-le-Château, sa cure de Coise et le monde des lettrés lyonnais. Les marques de provenance contenues dans ses volumes révèlent en effet un monde de connexions dans les milieux intellectuels de Lyon et de la région. Sa bibliothèque a pu servir à d’autres écrivains lyonnais, comme son neveu Jean Des Gouttes.

    Scriptores historiae augustae. Venise : G. Rosso, B. Rizzo, 1489. Ex-libris manuscrit de Guillaume Du Choul. (Musée de l’Imprimerie de Lyon MIL, MIB 490, f. 1r)

    Ex-libris de l’humaniste et « antiquaire » Guillaume du Choul, docteur en droit, sur un des ouvrages qui a ensuite appartenu à Benoît Le Court.

    Il Platina, (1421-1481), Vitae pontificum. Lyon : Antoine du Ry, 1528. Ex-libris de Jean Gaignières. (BmL, Rés 129990, p. de garde)

    Ex libris de Jean Gaignières, de Saint-Symphorien-le-Château sur une édition lyonnaise des Vies des papes de Platina, de 1528 (BmL, Rés 129990). Sa signature apparaît aussi sur le recueil de pièces rares de théâtre espagnol (Biblioteca del Cigarral del Carmen de Toledo) possédé par Benoît Le Court, dans lequel ce dernier mentionne que ce volume lui a été donné et qu’il provient de Alcala de Henares où il a été acheté pour 3 blancs.

    Cochlaeus, Johannes (1479-1552), Historiae Hussitarum libri duodecim. Apud S. Victorem prope Moguntiam: ex officina Francisci Behem, 1549. Ex-libris manuscrit de Martin, curé de l’église de Saint-Symphorien le Château au titre de l'ouvrage. (BmL, Rés 105165, détail de la page de titre)

    Sa réputation de juriste et de fin lettré a convaincu les chanoines-comtes de Lyon de lui confier la composition de la relation des cérémonies du jubilé de 1546, des fêtes de la Fête-Dieu et de Saint-Jean-Baptiste et de l’entrée du roi et de la reine à Lyon en 1548.

    Léonard Le Court, frère de Benoît

    Léonard Le Court, frère de Benoît, notaire royal à Saint-Symphorien le Château était aussi un bibliophile averti qui a dû utiliser la bibliothèque de son frère dont il a annoté certains volumes, comme La vie des papes de Platina ou les Oeuvres de Sidoine Apollinaire en indiquant la date du jour à la fin de sa lecture. Dans ce dernier livre, il a aussi annoté les passages concernant Lyon, notamment la description par Sidoine Apollinaire de la nécropole autour du tombeau de Saint-Just. Un exemplaire de pièces de théâtre italien (Comedia dolotechne de Bartolomeo da li Sonetti. Venise, 1504 maintenant à la Folger Shakespeare Library (Washington, DC) porte son ex-libris et le prix modeste qu’il a payé pour l’achat de son livre à Lyon en 1512 : 15 deniers tournois.

    Bartolomeo da li Sonetti, Comedia Dolotechne . Venise: Joannes de Tridino, 1504. Inscription de Léonard Le Court avec prix du livre.

    © Folger Shakespeare Library. Publié avec l’autorisation de la Folger Shakespeare Library.

    Décors des reliures

    © bibliothèque municipale de Lyon

    Reliures et prix dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon

    Rés 23749

    Rés 23749

    Fine, Oronce. Protomathesis. Paris : Gerard Morrhy et Joannès Petri, 1532. 2° (37,5 cm)

    Reliure veau fauve 16e siècle estampée à froid et à chaud aux armes de B. Le Court. Signature « Amyot ».

    Mention du prix du livre « Emptus troys livres » suivi de « 35 s. » pour la reliure

    Rés 100089 à Rés 100091

    Rés 100089 - Rés 100090 - Rés 100091

    Recueil de trois pièces :

    - Steuco, Agostino. Cosmopoeia vel, de Mundano Opificio. Lyon : Sébastien Gryphe, 1535. 2° (32 cm).

    - Torat ha-Mashiah = Evangelium secundum Matthaeum in lingua Hebraica. Bâle : Heinrich Petri, 1537. 2° (32 cm).

    - Sadolet, Jacques. In Pauli Epistolam ad Romanos.. Lyon : Sébastien Gryphe, 1535. 2° (32 cm).

    Reliure 16e siècle veau fauve estampé à froid avec fleurons dorés, aux armes de Benoît Le Court.

    Sans mention du prix du livre (les gardes ont été changées).

    Rés 105165

    Rés 105165

    Cochlaeus, Johannes. Historiae Hussitarum libri duodecim. Mayence : Franz Behem, 1549. 2° (29 cm).

    Reliure lyonnaise XVIe siècle, aux armes de Benoît Le Court. Veau fauve sur ais de bois, estampé à froid d'un décor géométrique de filets avec quelques fleurons.

    Pas de mention du prix du livre, mais haut de la garde déchirée et absente.

    Rés 105557

    Rés 105557

    Breviarum Romanum ex sacra potissimum scriptura, et probatis Sanctoru[m] historijs nuper confectum, ac denuo per eundem authorem accuratius recognitum, ea[que] diligentia hoc in anno amendis ita purgatum, ut Momi iudicium non pertimescat .... Lyon : Baltazard Arnoullet, 1544. 4° (30 cm)

    Reliure veau soignée, aux armes de Benoît Le Court au centre des plats, à l'intérieur du motif concentrique de l'atelier lyonnais dit "au compas", ainsi qu'au dos dans les caissons entre les nerfs, avec encadrement de triple fillet et fers d'angle dorés. Marques de quatre liens. Tranches dorées et ciselées. Les gardes d'origine ont été remplacées ou recouvertes par du papier marbré.

    Rés 106943 (1) et (2)

    Rés 106943 (1) et Rés 106943 (2)

    Recueil de deux pièces :

    - Bouelles, Charles de. Questionum theologicarum libri septem. Paris : Josse Bade, 1513. 2° (29 cm).

    - Bouelles, Charles de. Theologicarum conclusionum libri decem. Paris : Josse Bade, 1515.

    Reliure XVIe veau fauve est. à froid sur ais de bois, fleurons dorés aux armes de Benoît Le Court.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus xxxv solz » suivi de « 18 s. » pour la reliure.

    Rés 108935

    Rés 108935

    Gesner, Conrad. Partitiones theologicae. Zürich : Christopher Froschauer, 1549. 2° (33 cm)

    Reliure XVIe veau fauve estampée à froid de filets et fleurons aux armes de Benoît Le Court.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus xl solz » suivi de « 25 s. » pour la reliure

    Rés 317087

    Rés 317087

    Tacite, Commentaria Germaniae [...]. Nuremberg : Johann Petreius, 1536. 4°

    Reliure lyonnaise 16e siècle de l'atelier dit "au compas" aux armes de Benoît Le Court dans un médaillon central avec le décor caractéristique d'encadrement estampé à froid avec médaillons, fleurons et armes. Dos refait. Armes à l'envers au plat supérieur.

    Ses prix d'achat du livre "Emptus xviij Ss" et prix de la reliure "10 Ss" au contreplat supérieur.

    Rés 317252

    Rés 317252

    Torres, Francisco.De summi pontificis supra Concilia auctoritate. Florence : Lorenzo Torrentino, 1551. 4° (21 cm). Reliure 16e siècle veau brun sur ais de bois, traces de fermoirs cloutés aux armes de B. Le Court.

    Prix du livre mentionné au contreplat supérieur "Emptus les deux trois livres neuf sols » suivi de "12 sols" pour la reliure

    Res 334869 à Res 334871

    Res 334869 - Res 334871

    Nicolai de Clame[n]giis. De lapsu et reparatione iusticiae libellus. Eiusdem Disputatio super materia co[n]cilii generalis. Basileae : A. Cratander, 1520. 4° (21 cm).

    Reliure veau fauve XVIe filets et roulettes avec médaillons de Jason et Médée, fleurons à chaud, aux armes de Benoît Le Court.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus xvi solz vi den. » suivi de «12 solz » pour la reliure.

    Rés 343669 (1) et Rés 343669 (2)

    Rés 343669 (1) et Rés 343669 (2)

    Recueil de deux pièces :

    - Mizauld, Antoine. Cometographia. Paris : ChristianWechel, 1549. 4° (20 cm)

    - Marstaller, Gervasius. Artis divinatricis. Paris : Chrestien Wechel, 1549. 4° (20 cm)

    Reliure 16e siècle lyonnaise veau fauve, filets droits et circulaires à froid, fleurons à froid et à chaud, aux armes de Benoît Le Court.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus unze solz six den. » suivi de « 8 solz » pour la reliure

    Rés 357055

    Rés 357055

    Bibliander, Theodor. De ratione communi omnium linguarum et literarum commentarius. Zürich : Christoph Froschauer, 1548. 4° (24 cm)

    Reliure XVIe veau fauve sur ais de bois : filets peints en noir, fleurons dorés, aux armes estampées en argent de Benoît Le Court.

    Fragment de carte à jouer trouvé inséré dans l'ouvrage et portant le numéro manuscrit « 1658 ».

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur : « Emptus xvj solz » suivi de « 8 solz relieure » puis d’une liste :

    77 in 16

    19 in folio

    5 in 8°

    18 in 4°

    S’il s’agit de nombres de volumes et si cette liste est bien de la main de Benoît Le Court, sa bibliothèque aurait alors été composée de 119 volumes.

    Rés 357265 à Rés 357266 (4)

    Rés 357265 - Rés 357266 (1) - Rés 357266 (2) - Rés 357266 (3) - Rés 357266 (4)

    Recueil de cinq pièces :

    - Aristote. De coloribus libellus. Florence : Lorenzo Torrentino, 1548. 4° (19 cm)

    - Telesio, Antonio. In odas Horatii Flaci auspicia. Rome : F. M. Calvo, 1527? 4° (19 cm)

    - Telesio, Antonio. Libellus de coloribus. Venise. Bernardino. dei Vitali, 1528

    - Telesio, Antonio. De coronis libellus. Rome : F. M.Calvo, 1525. 4° (19 cm)

    - Telesio, Antonio. Imber aureus tragoedia. Venise. B. dei Vitali, 1529. 4° (19 cm).

    Reliure XVIe veau estampée à froid sur ais de bois aux armes de Benoît Le Court. Marques de deux fermoirs avec attaches au plat inférieur et avec clous en forme de fleur.

    Prix du livre au contreplat supérieur: « Emptus xxi solz », probablement suivi du prix de la reliure à l'origine (papier manque au coin du contreplat).

    Rés 357291

    Rés 357291

    Massari, Francesco. In nonum Plinii De naturali historia librum castigationes et annotationes. Bâle : Hieronymus Froben et Nikolaus Episcopius, 1537. 4° (20, 2 cm).

    Reliure XVIe veau fauve estampée à froid sur ais de bois, aux armes de Benoît Le Court.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus XVI solz » suivie de « 8 solz ».

    BmL, Res 357319 - Res 357320

    Res 357319 - Res 357320

    Recueil de deux pièces :

    - Trithemius, Johann. Catalogus scriptorum ecclesiasticorum. Cologne: Peter Quentell, 1531. 4° (20 cm)

    - Trithemius, Johann. Epistolarum familiarum libri duo. Haguenau : Peter Brubach, 1536. 4° (20 cm)

    Reliure XVIe siècle veau brun sur ais de bois aux armes de Benoît Le Court, filets droits et courbes, fleurs de lis à froid, armes et 4 fleurons à chaud. Pas de mention de prix au contreplat supérieur.

    Rés 357340

    Rés 357340

    Apian, Petrus. Cosmographiae introductio. Paris : Guillaume Cavellat, 1550. 8° (15,7 cm). Reliure veau 16e siècle : entrelacs géométriques de filets droits et courbes, compartiment ovale central héraldique : de... semé de fleurs de lis de... au lion de... brochant sur le tout, tranches antiquées.

    Mention du prix du livre au contreplat supérieur « Emptus xxii sols. vi den. » suivi de « 8 sols » pour la reliure.

    Rés 357358

    Rés 357358

    Leonico Tomeo, Nicolò.Dialogi. Lyon. : Sebastien. Gryphius, 1532. 8° (16 cm). Reliure aux armes de Benoît Le Court.

    Mention de prix du livre au contreplat supérieur : « Emptus XIX sols. » suivi de « ix » biffé, puis « x. den. » (19 sous, 10 deniers).

    Rés 809817

    Rés 809817

    Pétrarque. Il Petrarca. In Lione: per Giovanni de Tournes, 1547. 16° (12 cm)

    Reliure veau brun XVIe, compartiments à froid, aux armes de Benoît Le Court, tranches antiquées

    Rés B 509470

    Rés B 509470

    Cicéron. Orationum liber tertius. Lyon : Sébastien Gryphe, 1536. 8° (17,5 cm).

    Reliure veau fauve XVIe aux armes de Benoît Le Court, tranches antiquées. Pas de mention de prix.

    Rés B 509658

    Rés B 509658

    Pontano, Giovanni. Opera. Venise : héritiers d’Aldo Manuzio et Andrea Torresani, 1533. 8° (16,3 cm). Reliure veau brun 16e siècle aux armes de Benoît Le Court.

    Au contreplat supérieur mention de prix du livre «x8 sl.» suivi de «18 s.» biffé.

    Res Inc 158 (1) et (2)

    Res Inc 158 (1) et Res Inc 158 (2)

    Recueil de deux pièces :

    - Sidoine Apollinaire, Saint. Epistolae et carmina. Milan : Ulrich Scinzenzeler pour Girolamo da Asola et Giovanni degli Abbati, 1498. 2° (28 cm)

    - Urceo, Antonio Codro. Orationes seu sermones. Bologne : Giovanni Antonio de’ Benedetti, 1502.

    Reliure basane 16e siècle estampée à froid, fermoirs s'attachant au plat inférieur. Fragments manuscrit renforçant le dos.

    Prix du livre au contreplat supérieur : "Emptus lv [55] solz". Suivi du prix de la reliure 6 s.

    Rés Inc 204

    Rés Inc 204

    Pie II. Epistolae familiares. Lyon : Jean de Vingle, 1497

    Reliure 16e siècle veau fauve sur ais de bois, estampée à froid, 4 fleurons à chaud, aux armes de Benoît Le Court. Fragments manuscrits renforçant le dos.

    Premier prix du livre au titre :

    "Empt[u]s solidis decem 1498 me[n]se Octobris …" avec signature biffée.

    Prix du livre indiqué par Benoît Le Court au contreplat supérieur.

    "Emptus xviii Solz.", suivi de "12 Solz.", indiquant habituellement le prix de la reliure.

    Signature de Nicolas Regnauld (1553-1617) au contreplat supérieur.

    Rés Inc 1102

    Rés Inc 1102

    Pecham, Jean. Prospectiva communis. Milan : Pietro da Corneno, ca 1482. 2° (28 cm).

    Reliure veau fauve sur ais de bois, XVIe siècle, à décor estampé à froid, aux armes de Benoît Le Court. Traces de fermoirs.

    Mention manuscrite du prix du livre : "Emptus quara[n]te uns solz" suivi de « 15 solz » pour le prix de la reliure.

    (Inscription non numérisée car reliure trop fragile).

    Rés Ms 195

    In hoc volumine hec continentur, Platyne de vitis maxi. ponti. historia periocunda diligenter recognita et nunc tantum integre impressa … Venetiis : a Philippo Pincio Mantuano, 1511

    Avec ce vol. se trouve un 2e vol. ms. : "Prophéties sur les papes" du 15e siècle, suivi d'un autre manuscrit représentant les différents papes. Les 23 premiers papes ont été identifiés de Nicolas II (1277-1280) à Eugène IV (1431-1447). Les 8 suivants, sans doute postérieurs à l'époque de rédaction du ms. ne portent pas d'identification. Dans l'introduction, Benoit Le Court précise qu'il a copié ce texte d'un manuscrit très ancien, sur velin et endommagé. Les deux volumes ont des reliures différentes, basane XVIIe sur ais de bois.

    F. 168 : "Benedictus Symphorianus Curtius Lugdunen, 29 juin 1529" de Benoit Le Court qui a copié et assemblé le volume manuscrit. Exemplaire de Platina entièrement annoté de la main de Benoit Le Court et de celle de son frère Léonard. Note de Léonard Le Court aux f. k3r et k5r : "Leonardus Curtius perlegebat vltima die dece[m]bris, anno vc. xxij°". Signature au titre "Amyot" de Jacques Amyot.

    K 144976

    Fac-similé d'un recueil factice de pièces espagnoles rares (Toledo ; Madrid : A. Pareja, 1999). L'original se trouve à la bibliothèque du Cigarral del Carmen de Toledo.

    Recueil composé de :

    - Tragicomedia de Calisto y Melibea. Zaragoza : Jorge Coci, 1507

    - Estoria del noble cavallero el conde Fernan Gonzalez con la muerte de los siete infantes de Lara. Toledo : Sucesor de Pedro Hagenbach, 1511

    - Égloga trobada por Juan del Encina. Sevilla : Jacobo Cromberger, [ca. 1510-1516]

    - Leciones de Job en caso de amores trobadas por Garcí Sanchez. [Burgos? : Fadrique Biel de Basilea?, ca. 1516]

    Bibliographie

    - Guy Parguez. A propos de Benoît Le Court. In Saint-Symphorien-sur-Coise et sa région : actes des [15e] journées d'études de l’Union des sociétés historiques du Rhône. Lyon, 1999

    - Denise Gid. Un atelier lyonnais vers 1550 : l’atelier au compas. In : De libris compactis miscellanea, ed. G. Collin. Bruxelles, 1984

    - Poidebard, William. Armorial des bibliophiles de Lyonnais, Forez, Beaujolais et Dombes. Lyon, 1907

    Cheminée de style Renaissance du château de Pluvy

    © Comité de Coordination des Monts du Lyonnais

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Monique Hulvey, Un bibliophile d’exception : Benoît Le Court (14..-1559), numelyo [en ligne], mis en ligne le 2013-06-20T11:25:21Z, modifié le 2017-03-22T12:16:51Z, consulté le 2017-10-21 05:11:56. URL : http://numelyo.bm-lyon.fr/BML:BML_00GOO01001THM0001lecour

    Logo Bibliothèque municipale de Lyon Logo Ville de Lyon